cet abandon à nous même

cet abandon à nous même