19 juillet

je n’ai pas reconnu cette plage familière où nous avions campé
j’y allais comme un pèlerin, pour continuer mes projets. Après de longues heures de marche, je découvre sous le soleil, avec déception, la marée haute, le sol plein de rochers ronds.
décor changé. Attendant le retrait de la mer, je recherche les rochers sur lesquels j’ai pu monté autrefois. je crois les reconnaître mais non. sûrement trop fantasmés. Je rentre en ayant seulement trouvé ennui et regret

c’est triste des hortensias fanés en noir et blanc

Copyright © 2020 Narration. All Rights Reserved. Créé avec ♥ in Profictions.